Compte-rendu ACF du 20/09/2019

Compte-rendu ACF du 20/09/2019


Assemblée Citoyenne de Figeac

Compte-rendu de la 11ème assemblée

Salle Roger Laval | 20 septembre 2019

Déroulement de l’assemblée

Avant-propos

Bonjour à tous !

L’assemblée citoyenne Figeacoise continue sa rentrée.

Nous étions toujours une bonne quinzaine à nous retrouver.

Un bref rappel a d’abord été fait tous ensemble sur les sujets qui avait été abordé lors de l’assemblée précédente.

Puis la question de la transmission de l’organisation / animation a été de nouveau discuté et précisé tous ensemble en s’appuyant sur la lecture du mode d’emploi que Samuel avait rédigé.

Enfin, nous nous sommes organisés pour se répartir les tracts et les affiches pour relancer la communication au sujet des assemblées.

Ensuite trois tables se sont formées. Une autour de la revue de presse, une autre au sujet des composteurs et la dernière à propos de l’action en faveur du RIC et d’une éventuelle liste pour les municipales.

En fin de soirée, chaque groupe a résumé ses échanges par l’intermédiaire de son rapporteur dont vous trouverez le détail ci-dessous.

Il est à noter que la prochaine assemblée sera organisée et animée par François et Camille.

À très vite,

L’assemblée citoyenne

Groupe de travail : RIC

Facilitateur  Jérôme
Rapporteur  Marie-Pauline
Personnes présentes  Cécile, Fred, Robert, Jean-Paul, Maëva

Synthèse :

Le 17 novembre une action nationale vise à organiser des référendums symboliques pour demander à la population de se prononcer pour ou contre le R.I.C écrit par le peuple dans la constitution. (Cf article 3)

L’ACF souhaite s’associer à cette action en organisant une votation à Figeac. Lors de cette journée nous souhaitons proposer des débats et conférences sur le thème de la démocratie.

Pour cela nous avons besoin de contenu à proposer. Chacune des personnes présentes à la table s’est engagée à proposer une intervention (conférence, débat, atelier…) et à contacter d’éventuels intervenants ou à lui-même proposer un contenu.

À la prochaine assemblée nous choisirons les interventions qui seront proposées lors de la journée du 17. À défaut de contenu, nous devrons reconsidérer la faisabilité du projet.

Le groupe RIC a invité tous les groupes de travail de l’assemblée à venir parler de leur travail le 17 sous une forme ou une autre.

Ainsi que toutes les bonnes volontés pour aider le jour J.

DÉVELOPPEMENT

Introduction

Poursuite ou non de l’action : « journée citoyenne » du 17 novembre ?

On a besoin d’un groupe prêt à s’investir dans l’organisation et la réalisation de cette journée.

Idées générales

Le 17 Novembre une action nationale vise à organiser des référendums symboliques pour demander à la population de se prononcer pour ou contre le R.I.C écrit par le peuple dans la constitution. (Cf article 3)

L’ACF souhaite s’associer à cette action en organisant une votation à Figeac. Lors de cette journée nous souhaitons proposer des débats et conférences sur le thème de la démocratie.

Pour cela nous avons besoin de contenu à proposer. Chacune des personnes présentes à la table s’est engagée à proposer une intervention (conférence, débat, atelier…) et à contacter d’éventuels intervenants ou à lui-même proposer un contenu.

À la prochaine assemblée nous choisirons les interventions qui seront proposées lors de la journée du 17, à défaut de contenu, nous devront reconsidérer la faisabilité du projet.

Lors de la restitution le groupe RIC a invité tous les groupes de travail de l’assemblée à venir parler de leur travail le 17 sous une forme ou une autre.

Ainsi que toutes les bonnes volontés pour aider le jour J. (Stand ACF, bureau de vote RIC, Buvette…)

Pour les motivés, nous avons besoin de proposition pour la prochaine assemblée, car lors de celle-ci nous décideront si on peut maintenir la journée.

Merci aux contributeurs !

Pour les propositions concrètes vous pouvez dès à présent nous en parler sur le groupe Facebook :

« Des RIC pour le RIC – groupe action Figeac »

Pour la salle, il devrait être possible d’avoir la salle Roger Laval. Une réservation sera demandée auprès de la maire après la prochaine assemblée en fonction du programme que nous pourrons proposer.

Conclusion

On verra où on en est à la prochaine assemblée et si la journée citoyenne du 17 novembre peut avoir lieu.

Qui fait quoi

Maëva : communication Facebook sur le projet

Chacun : proposer une intervention et contacter la personne qui pourrait l’assurer pour la prochaine assemblée. Ou proposer directement un contenu.

Fred : souhaite parler le 17 Novembre de démocratie directe, il nous enverra ça pour la prochaine assemblée.

Groupe de travail : Compostage

Facilitateur   
Rapporteur   
Personnes présentes  Hacène, Patrice, Denis, Mr Sotto (représentant de la municipalité)

DÉVELOPPEMENT

Mr Sotto a d’abord indiqué quels étaient les acteurs de la collecte et du traitement des ordures ménagères : la Communauté de communes pour la collecte, et le Syded pour le traitement. Au niveau de ce dernier, il serait nécessaire de rencontrer Mme Pia-Eon. Au niveau de la commune le représentant au Syded est Maurice Pons.

Il est fait ensuite, en commun, un état de la situation :

  • Une quantité très importante de déchets verts est présentée à la collecte dans les bacs à ordures « non recyclables », ou est apportée en déchetterie. Ces déchets ainsi que nombreux déchets ménagers (épluchures de légumes, marcs de café… par exemple) gonflent anormalement les tonnages collectés alors qu’un recyclage pourrait être fait « à domicile » ou a minima au niveau du quartier, pour éviter des transports et traitements inutiles et coûteux.
  • La quantité de matériaux recyclés est honorable même s’il semble possible de l’améliorer encore. Cependant, le taux de refus dans les recyclables a augmenté ces dernières années : « laissez aller » au fil de temps, manque de communication de proximité en porte à porte (piqures de rappel nécessaires).
  • Dans le bac des « non recyclables », on trouve encore trop souvent des bouteilles en verre ou d’autres matériaux recyclables.

Plus particulièrement en ce qui concerne les déchets verts et les compostables, le SYDED distribue des composteurs individuels. Il semble qu’ils n’aient pas été largement adoptés par la population, et souvent leur usage a été détourné.

À Figeac pour les zones de bâti plus dense (sans jardins), une quinzaine de composteurs collectifs sont en place. Mr Sotto rappelle qu’ils nécessitent des référents qui s’en occupent. Il dit aussi les réticences rencontrées dans certains quartiers où les élus se sont fait accueillir « froidement » quand ils ont proposé l’implantation de tels équipements.

Il fait part cependant de vraies « réussites » : dans le quartier des Crêtes, comme à Pôle emploi, où le compost est réutilisé sur place. Il évoque aussi le collège Masbou qui dispose d’un gros composteur pour ses cuisines et son service espaces verts, et qui fait un gros travail pédagogique sur le sujet. Il cite aussi le succès du compostage au niveau des jardins partagés, l’action de Déclam’, de Regain…

Hacène regrette qu’il n’y ait pas plus de communication sur le compostage : il n’a jamais vu chez lui d’interlocuteurs de la communauté de communes, comme du SYDED. Il souhaiterait que soit fait un « porte à porte » pour convaincre les habitants. (Il y a pourtant des brigades vertes et des référents par commune, d’après Mr Sotto).

Denis insiste sur le fait que la communication ne doit pas être simplement verbale ; elle doit se faire en montrant des exemples réussis, en faisant participer des acteurs du compostage, afin de démontrer « que c’est simple, qu’on peut en tirer des avantages immédiats dans les jardins, et que c’est une économie pour la collectivité, et pour la planète ».

Mr Sotto ayant annoncé la décision de la Communauté de communes de passer à la redevance incitative dans deux ou trois ans, Denis propose que ce soit le point d’accroche pour aborder la population : « vous allez bientôt payer l’élimination de vos ordures en fonction du poids de déchets à éliminer…vous avez possibilité de réduire la quantité de vos ordures pour payer moins …, voici une solution simple pour réduire votre facture : le compostage ; on vous dit comment faire… ». Bien sûr le discours pourra être développé au-delà de l’aspect « économique » ensuite…

Mr Sotto propose de nous faire rencontrer les représentants de la Communauté de communes, du Syded, et l’élu délégué à ces questions.

Par ailleurs il propose que les représentants de l’Assemblée citoyenne figeacoise puissent participer aux commissions préalables à la mise en place de la redevance incitative.

Groupe de travail : Revue de presse

Facilitateur  Samuel
Rapporteur  Samuel
Personnes présentes  Jean-Marie, Violaine, Jacques et Samuel

Synthèse :

Samuel a d’abord présenté les articles qu’il avait retenus pour le sujet principal du recto puis le titre principal a été validé tous ensemble.

Le prochain thème principal concernera les retraites et sera mené par Jean Marie.

Chacun a ensuite présenté les articles qu’il avait sélectionnés. Les plus intéressants d’entre eux ont été retenus pour être proposés à l’assemblée par mail.

Les commentaires sont clos.
Défiler vers le haut